A la veille du retour en France, notre hote est aux petits soins, pendant qu’Amman fête ses bacheliers à coup de feux d’artifices.

Ancien Ministre de l’Eau et dirigeant du parti démocratique populaire, Saleh Rusheidat nous fait partager sa vision de la Jordanie du futur.

Après 5 jours de travail à Tel-Aviv sur les images tournées pendant les 3 dernières semaines, nous avons rencontré un agriculteur jordanien au milieu de ses plantations de mandarines à proximité d’Irbid, au nord ouest du pays.

A Haïfa comme ailleurs en Israël, les militaires se fondent dans le décor.

Le sommet du Mont Hermon dans le Golan constituait la frontière entre la Syrie et le Liban, jusqu’à la guerre des six Jours en 1967, qui se solda par l’occupation israélienne. Le contrôle de cette montagne est stratégique car le versant sud du Mont fournit une grande partie de l’eau potable aux Israéliens.

Avec les très fortes chaleurs du mois de Juillet, les familles de Jéricho viennent se rafraichir dans la source Wadi Audja.

Interview avec Hagai Oz à l’Ile de la paix, un no-man’s land à la frontière d’Israël et de la Jordanie gérée conjointement par les deux Etats, abritant plusieurs barrages.

Vivre dans les grands espaces, une tradition perpétuée par les bédouins mais pour encore combien de temps ?Une belle rencontre avec des bédouins d’Arab Alrshida, à coté de Bethléem.

Donner de l’eau a ses chèvres et ses chameaux en plein désert, une tache de plus en plus difficile pour les bédouins.

Interview de Muna, jeune chercheuse s’intéressant a l’éducation environnementale, sous un coucher de soleil a Jérusalem. 

Sur la route qui mène au village palestinien de Wadi Fukin, Mohammed Obidallah de Friends of the Earth Middle East attire notre attention sur la progression des colonies israéliennes qui réduisent les surface cultivables.

Le camp de réfugiés de Dheisheh à Bethlehem, construit en 1949 pour abriter 3400 personnes en accueille désormais plus de 15 000.

Kalandia checkpoint à Ramallah, premier vendredi du Ramadan : les habitants rejoignent Jérusalem pour la grande prière du vendredi dans une ambiance festive.

Les ruelles de Jérusalem un soir de Ramadan.

En haut à droite, un ponton d’accès à la Mer Morte utilisé durant la dernière décennie : le niveau de la mer recule chaque année d’environ un mètre.